© B. Fourrier - INRIA

Claudio PacchierottiChargé de recherche CNRS à l'IRISA

Médaille de bronze du CNRS

Chercheur en haptique à l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires1 , spécialiste de l’haptique tactile et des interfaces portables

Permettre d'interagir physiquement avec un objet virtuel ou distant, tel est l’enjeu des travaux de Claudio Pacchierotti, qui s’intéresse à l'utilisation de l’haptique, science qui explore et exploite le toucher, pour l'interaction avec les systèmes robotiques et de réalité virtuelle. Après un doctorat en ingénierie à l’université de Sienne (Italie) en 2014, il rejoint le CNRS en 2016, comme chargé de recherche à l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires de Rennes. L’originalité de son travail repose sur l'exploitation de la perception haptique comme modalité d’interaction - à l’image d’un smartphone qui vibre après l'avoir touché - en utilisant des interfaces à retour haptique pour duper notre sens du toucher (et par conséquent, la perception du monde qui nous entoure). Il travaille aussi au développement de nouvelles interfaces haptiques portables, efficaces et peu coûteuses, dont les usages pourraient aller du jeu vidéo à la robotique chirurgicale et d’assistance, ou encore l’exploration spatiale.

  • 1CNRS/Université de Rennes 1

CV

  • 2014 : Doctorat en ingénierie de l’information de l’université de Sienne (Italie) ; prix EuroHaptics Best PhD Thesis Award

  • 2016 : Entrée au CNRS - Chargé de recherche à l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires

  • 2018-2022: H2020 FET-Open, projet H-Reality: Mixed Haptic Feedback for Mid-Air Interactions in Virtual and Augmented Realities

  • 2021-2025 : Co-coordinateur du projet Défi Inria DORNELL : une poignée haptique multimodale et façonnable pour l'aide à la mobilité des personnes handicapées

  • 2022-2026: Coordinateur du projet Horizon Europe REGO : Cognitive robotic tools for human-centered small-scale multi-robot operations